Créer mon blog M'identifier

Table ronde sur les nouveaux métiers

Le 24 novembre 2015, 14:10 dans Humeurs 0

Salarié d’une société de moyenne envergure depuis plusieurs années, j’ai pu comme beaucoup je pense, voir mon métier changer, évoluer, pour aujourd’hui revêtir fièrement les attributs d’un monde connecté, avec une nouvelle dimension de la relation client.
Quand il y a quelques années, on pouvait entendre régulièrement « mais bon, le client est roi », que l’on employait plus souvent pour rigoler qu’autre chose, il faut reconnaitre qu’aujourd’hui, les choses ne sont plus aussi simples. Avec un accès à l’information qui s’est généralisé, il faut parfois passer plusieurs minutes pour démêler le vrai du faux avec un client mal informé, ou argumenter savamment pour contredire un adversaire puissant et subversif : le web !

Ainsi, si Sun Tzu écrivait dans l’Art de la Guerre « connais ton ami, mais encore mieux ton ennemi », j’ai pour ma part décidé de prendre à bras le corps un monde dans lequel je ne me sens plus aussi à l’aise qu’avant, faute d’un monde trop interconnecté. C’est donc avec un profond désir de connaissance  que je me suis rendu le 4 novembre dernier à l’ecole de commerce icd pour assister à une table ronde sur les nouveaux métiers de la distribution.
J’ai ainsi pu comprendre avec plus de précision l’importance de ces métiers de l’ère du digital, que sont le responsable e-marketing, l’e-merchandiseur, ou encore l’ampleur effective de maitriser des connaissances en matière d’action marketing omnicanal.

Au cours de cette table ronde, de nombreuses problématiques ont pu être soulevées, qui m’ont permis de mieux comprendre l’importance de suivre la vague, et notamment d’anticiper les modes d’utilisation à venir, en mettant en avant son image sur le web, et en intensifiant encore plus l’utilisation des outils du virtuel pour un avenir plus en phase avec le comportement client.

J’ai particulièrement apprécié l’intervention de Matthias Beraya-Lazarus, fondateur de Bonial, qui a abordé avec clarté les problématiques d’un monde en perpétuelle évolution.

Au cas où vous en douteriez encore, ici, on parle de tout !

Préparer sa piscine pour affronter l’hiver

Le 22 octobre 2015, 15:43 dans Humeurs 0

Avec les températures qui chutent à une vitesse qui frise l’indécence, les propriétaires de piscines, petite ou grande, sont probablement dans le même état d’esprit que moi. On nous a bien dis lors de l’achat/installation de penser à passer notre système de filtration en version allégée pendant l’hiver, afin d’éviter les dépenses énergétiques superflue, mais également que le matériel installé ne se dégrade.
Ainsi, on parle de l’hivernage piscine. Il existe deux méthodes généralement répandues. L’hivernage actif, et l’hivernage passif. Ce dernier consiste à couper le système de filtration pendant toute la période froide, c’est-à-dire à partir du moment où l’eau du bassin descend en dessous des 12°C. En même temps, on aura rarement l’occasion de se baigner avec ces quelques faibles degrés, à moins de vouloir se risquer à un nez qui coule ou une hypothermie de compétition.

Ensuite, l’hivernage actif, quant à lui, consiste à laisser la pompe fonctionner sur une plage horaire quotidienne, pouvant aller de 30 minutes à 2 heures en fonction de la taille du bassin. Par exemple, favoriser quelques dizaines de minutes après le lever du soleil pour filtrer son eau pourra s’avérer très pratique pour le matériel, et lui éviter ainsi de geler tout en conservant une eau propre et belle. Parce que les plans d’eau ne sont pas faits que pour s’y baigner, mais également pour magnifier la propriété, se contenter de couvrir le bassin tout l’hiver peut parfois s’avérer assez déprimant, du moins pour moi, c’est le cas…

 

Ainsi, ces deux procédés étant possibles dans les grandes lignes, leur application elle dépend à la fois du propriétaire de la dite étendue d’eau, mais également des conditions climatiques de la région. Ainsi, n’hésitez pas à vous orienter vers un spécialiste des piscines pour savoir quelle marche suivre pour un maximum d’efficacité, et surtout un entretien des plus efficaces. Conserver son installation en bon état n’est pas un luxe, mais une nécessité !

Le Mae-Stro joue avec l’image

Le 18 septembre 2015, 10:58 dans Humeurs 0

On n’aura de cesse de le lui accorder, Stromae se démarque des artistes de son temps par une sensibilité artistique hors du commun. Qu’il s’agisse de son titre premier, Alors on danse, qui l’avait propulsé en tête des ventes pendant de longues semaines, l’artiste avait proposé à son public toujours grandissant un album dans la veine du premier, Racine Carrée, abordant des thèmes toujours aussi sombres.
Qu’il s’agisse de l’égocentrisme consumériste mis en place par les réseaux sociaux, les maladies sexuellement transmissibles ou encore le cancer. C’est d’ailleurs avec ce dernier titre, Quand c’est, que l’artiste belge revient sur le devant de la scène, plusieurs mois après la sortie de l’album. Proposant un clip vidéo des plus graphiques, on pourra ainsi apprécier la pluridisciplinarité du personnage, qui non content d’arborer une silhouette aussi singulière qu’élancée, ajoute à un texte poignant une chorégraphie réfléchie, lancée pour un dialogue de formes et de postures renversant.

Donnant au mal physique aujourd’hui aussi connu que redouté qu’est le Cancer la forme d’un monstre aux allures d’araignées aux proportions extravagantes, l’artiste tente de se débattre pour échapper au mal qui guette, et qui semble plus menaçant au fur et à mesure que les secondes défilent. Les aficionados des jeux vidéo auront vite reconnu la référence au jeu indépendant Limbo, proposé au téléchargement puis à la vente par la société à la croix verte. Voici donc quelques images du clip, que l’on pourra mettre en résonance au jeu, soulignant ainsi la force graphique de ces deux œuvres, qui s’inscrivent non sans facilité dans la lignée des plus belles réalisations qui soient, dans leur catégorie respectives :

Quand c’est, Racine Carrée, Stromae (2013)

Limbo, 2010

Et au cas où certains l’auraient oublié, ici, on parle de tout!

Voir la suite ≫